close

Abidjan

ArticlesFéminismeSociete

MTV Shuga Babi Saison 2: A la recherche des nouvelles étoiles!

CONDITIONS-CASTING-

C’est parti pour le lancement de la nouvelle saison de la série jeune par excellence. Après une première saison totalement réussie et appréciée qui a permis de développer une grande communauté digitale de plus de 25 0000 abonnés avec 1 million de vues sur la chaine Youtube MTV SHUGA EN FRANÇAIS; la Fondation MTV Staying Alive (MTV SAF) organise les auditions de la 2ème saison de sa série MTV Shuga Babi. La série sera à nouveau produite en Côte d’Ivoire avec le soutien d’Unitaid et de nombreux partenaires locaux tels que le Ministère de la Santé de l’Hygiène Publique de Côte d’Ivoire, le Programme National de Lutte contre le Sida et l’ONG Ruban Rouge.

Replongez dans un univers empli de musique, de danse et de fun à l’ivoirienne. Un univers propre aux ados qui permettra de mener la sensibilisation sur le VIH, la santé sexuelle, la contraception, le sexe transactionnel. En effet, l’on ne peut nier le caractère éducatif et l’impact que peut avoir la télévision sur les plus jeunes. Ceux-ci représentent toujours une frange vulnérable face à ces problématiques en raison de ce que l’éducation sexuelle demeure encore un tabou sous nos cieux. Ce qui rend malheureusement le taux de prévalence élevé dans notre pays. Selon l’Unicef , en Côte d’Ivoire, 5 adolescents sont infectés chaque jour dont 3 nouvelles infections sur 4 sont des filles. Seront aussi mises en lumière les violences basées sur le genre afin de créer une génération plus consciente des nouveaux enjeux humains et sociaux de notre société.

La série MTV Shuga Babi est aussi un puissant canal de découverte et de promotion de nouvelles étoiles montantes du cinéma ivoirien et de ses valeurs sûres . C’est une opportunité offerte aux jeunes de faire découvrir leurs réalités, leur quotidien mais aussi de permettre à toute une génération de pouvoir s’identifier à ce/ceux qui leur ressemble.nt.

Voir l’article

La saison 1 a vu l’implication de stars en vogue tels que Nash, Bamba Amy Sara, Safarel Obiang au côté des acteurs pour véhiculer efficacement le message voulu. La saison 2 sera emplie de surprises et de nouvelles vedettes.

A tous les candidats malheureux de la saison précédente et aux nouveaux, un casting ouvert à tous.tes est organisé pour la prochaine aventure. Ils devront, en raison de la Covid 19 participer en ligne. A partir du 22 juin 2020, les candidat.e.s sont invité.es à participer sur les réseaux sociaux et par email.

Pour cela, il faudra : • Faire une vidéo courte reprenant une séquence issue de la saison 1 (DISPONIBLE ICI) • La publier sur leur compte Facebook, Instagram, Twitter ou Tik Tok avec le hashtag #CastingMTVShugaBabi • Envoyer le lien de la vidéo à castingmtvshugababi@gmail.com Dans un deuxième temps, les personnes retenues seront invitées à se rendre devant un jury à Abidjan. Les conditions d’accès aux auditions sont les suivantes : • Être Ivoirien • Avoir entre 16 et 25 ans. • Avoir une passion pour le cinéma, du talent et de la détermination • Pouvoir se rendre à Abidjan pour la 2ème phase du casting.

Tentez votre chance et participez à ce casting national. Pour plus d’informations, visitez les différents comptes sur les réseaux sociaux de la série.

Facebook:  http://www.facebook.com/mtvshugababi

Instagram:  http://www.instagram.com/mtvshuga_babi

Twitter: http://www.twitter.com/mtvshugababi

À-propos de MTV Shuga : Lancée à Nairobi au Kenya en 2009, « MTV Shuga » est une série dramatique et une campagne multimédia de longue date qui suit la vie des jeunes sur le continent africain. Diffusé sur les chaînes MTV du monde entier, le contenu est également offert sans droits aux radiodiffuseurs tiers et aux plates-formes de contenu, et utilisé comme support pédagogique par les éducateurs, les professionnels de la santé et les organisations locales de lutte contre le VIH/SIDA à travers le monde. En neuf saisons, ce programme a traversé le continent africain du Kenya au Nigeria en passant par l’Afrique du Sud, et a abordé de nombreux thèmes liés au VIH et aux rapports sexuels protégés, notamment le dépistage du VIH, la stigmatisation, vivre avec le VIH, la transmission du virus de la mère à l’enfant, le sexe transactionnel, la violence basée sur le genre et l’utilisation du préservatif. Pour voir tous les épisodes de MTV Shuga, veuillez visiter le site internet www.mtvshuga.com.

read more
ArticlesSociete

MTV shuga dépose ses valises à BABI

77310451_1211313875729898_9187928854331654144_o

Lancée à Nairobi au Kenya en 2009, « MTV Shuga » est une série dramatique et une campagne multimédia de longue date qui suit la vie des jeunes sur le continent africain. Elle a déja traversé l’Afrique du Kenya, au Nigeria en passant par l’Afrique du Sud. C’est une lucarne qui aborde de nombreux thèmes liés aux grands thèmes du VIH Sida et de la santé reproductive et à leurs corollaires que sont les rapports sexuels protégés, le dépistage , la stigmatisation de vivre avec le VIH, la transmission du virus de la mère à l’enfant, le sexe transactionnel, la violence basée sur le genre et l’utilisation du préservatif.

« MTV Shuga » a depuis quelques mois fait son entrée en Afrique francophone en débarquant à Abidjan. MTV Shuga Babi est la première version de la série adaptée au public de l’Afrique francophone . Cela s’entend très bien, car à l’instar des pays sus-mentionnés la Côte d’Ivoire est un pays qui a un fort taux de jeunes. En plus, son taux de prévalence est de 2.3 et bien qu’en baisse il demeure le plus élevé de l’Afrique de l’Ouest. En plus on ne l’oublie pas en matière de tendance “Babi” y’a pas son deux”. Cette série est une innovation car elle fait une réelle immersion dans le quotidien de la jeunesse et aborde les vrais problèmes qui sont les leurs en matière de sexualité. Dans une société comme la notre où parler de sexualité est encore taboue, c’est pour eux l’occasion de s’instruire et de trouver des professionnels à leur écoute.

MTV Shuga Babi est un projet financé par Unitaid et initié par LA FONDATION MTV STAYING ALIVE qui a pour mission de doter les jeunes des connaissances, de la confiance et des ressources nécessaires pour faire des choix éclairés concernant leur santé sexuelle et reproductive et prévenir le VIH. Avec la vision d’un monde où tous les jeunes ne souffrent pas du VIH / sida et contrôlent pleinement leur santé et leur bien-être sexuels et reproductifs

Le jeudi 28 Novembre 2019, soit un jour avant sa diffusion sur la chaîne nationale RTI2, la fondation MTV Staying Alive et Unitaid ont organisé l’avant-première de la série MTV Shuga Babi à l’institut Français de Côte D’Ivoire. L’occasion fut donnée aux invité.e.s de découvrir qui sont les nouveaux ambassadeurs de la lutte contre le VIH. Et de se délecter en exclusivité MONDIALE des deux premiers épisodes de la série.

Cette nouvelle série de 8 épisodes met en lumière la vie et les défis d’un groupe de jeunes étudiants ivoiriens en école d’art, poursuivant leurs rêves dans la vibrante ville d’Abidjan.
Tournée dans les quartiers les plus emblématiques, des rues populaires de Treichville aux maisons résidentielles de Cocody, MTV Shuga Babi raconte des histoires émouvantes de chagrin d’amour, de trahison mais aussi d’espoir et de positivité.

Le casting principal est composé d’un vivier de talents avec Ange Eric N’guessan dans le rôle de “ Daniel”, “Mateo” joué par le chanteur Rémy Adan, France Nancy en tant qu’ “Eslie”, Soukeïna Alpha Koné dans le rôle de “Rubi”, “Sané” incarnée par Grâce Noella, Pokou ou “Kara” par Vekine Koffi.
Les autres personnages principaux sont “Yanel(Abdel Kipre), “Tony” (Benseyan Kone), “Meita(Amira Somé), “Vanessa” (Reine Esther) et ”Ousmane” (Mj Martialo).
Les seconds rôles sont interprétés par la chorégraphe Bacome Niamba, l’acteur et chanteur Mike Danon, la comédienne Prissy La Dégammeuse, l’acteur Landry Gnamba, et l’acteur et réalisateur Ray Reboul.
Plusieurs célébrités feront également quelques apparitions comme la star du Coupé-Décalé Safarel Obiang, la rappeuse Nash et la chanteuse Bamba Ami Sara.

Bref, tout a été mis en place par une équipe talentueuse venue de toute l’Afrique pour allier l’utile et l’agréable. Tout au long de cette première saison, les téléspectateurs apprécieront les hits de divers chanteurs ivoiriens et africains tels que Serge Beynaud, Locko, Kiff No Beat et bien
d’autres. MTV shuga à Babi on dit Ouiii.

Vous pouvez suivre les nouveautés et conseils sur le site https://www.mtvshuga.com/babi/ et n’oubliez pas de vous abonner sur les comptes de votre série préférée; Facebook/ https://web.facebook.com/mtvshugababi/ ; Instagram/ https://www.instagram.com/mtvshuga_babi/

read more
Héroïnes du présentSociete

ESTHER BOUA: elle ose

esther boua

interview de l’initiatrice de la conférence ose du 23 février 2019

Conférence Ose pour la promotion de l’entrepreneuriat le 23 février 2019 au Palm Club d’Abidjan

H: BONJOUR ESTHER

E: Bonjour

H:COMMENT AVEZ-VOUS CHOISI VOTRE IDEE ?

E:Merci pour l’opportunité que vous me donnez de partager mon petit bout de chemin dans l’entrepreneuriat avec d’autres entrepreneurs. Pour CalinBisou, l’idée m’est venue suite à l’achat de vêtements pour ma fille ; vue la beauté des vêtements, J’ai tout de suite pensé aux mamans ainsi qu’au marché ivoirien qui n’en disposait pas vraiment. Mais ne vivant pas en Côte d’ivoire; j’ai donc pensé aux réseaux sociaux ! j’ai alors décidé de créer une boutique en ligne que j’allais pouvoir gérer à distance. C’est comme ça que j’ai lancé CalinBisou en avril 2018.  MiraShop c’était presque pareil, après achat d’une perruque qui avait un très bon rapport qualité/prix et qu’en Côte d’ivoire cette qualité de perruque était vendu très cher, j’ai saisi l’opportunité de la rendre plus accessible aux filles qui vous le savez adorent ces produits. Petite anecdote, j’ai créé la page le jour de l’anniversaire de ma fille où  j’ai eu ce déclic là de prendre le nom de sa poupée pour ma page, mira, (rire) et ça a donné MiraShop ! Ces deux idées de business ont donc été choisies dans le souci de répondre à un besoin, en fonction de mes aptitudes commerciale et de ma passion pour l’univers des enfants.

H: L’ENTREPRENEURIAT S’EST-IL IMPOSE A VOUS OU ETAIT-CE UN CHOIX DELIBERE ?

E: Pour moi l’entrepreneuriat a été un choix délibéré, c’est une vocation, c’est ma passion. Etant  banquière de formation, j’exerce actuellement en tant que salariée et en même temps en tant qu’entrepreneure mais au fond de moi je sais que je finirai à temps plein dans les affaires (rire).

H:QUELS ONT ETE VOS PROBLEMES MAJEURS ?

E: Etant à cheval entre mon travail et mes activités entrepreneuriales. Mon problème majeure a été la gestion du temps ;  après vient la famille dont il faut s’occuper. Et en tant qu’épouse et maman,  cela est d’autant plus compliqué en Europe vu qu’on n’y a pas la possibilité de se faire aider, heureusement que j’ai un mari formidable qui m’apporte un soutien infaillible ! Un autre problème est celui de trouver le bon collaborateur ce qui ne s’avère guère facile encore pour les personnes vivant à l’extérieur ; j’ai également été confrontée à un autre problème que rencontrent aussi la plupart des entrepreneurs, celui du financement, sans compter les petits problèmes de gestion de l’entreprise tels que l’établissement des prévisions en début d’activité, la gestion des finances, la concurrence, etc… 

H:COMMENT AVEZ-VOUS FAIT FACE AUX DIFFICULTES DU DEBUT ET COMMENT CONTINUEZ VOUS A Y FAIRE FACE ?

E:Lorsqu’on est une femme entrepreneure les choses sont différentes ,il faut redoubler d’effort surtout si l’on a une famille, j’en profite pour dire à celles qui sont encore célibattantes d’en profiter (rire) ! Tout est une question d’organisation ; il faut mettre à profit chaque seconde qui passe ; lorsqu’on décide d’être entrepreneure il y a des sacrifices à faire, banir par exemple les télénovelas et mettre ce temps à profit. Au début de CalinBisou j’étais toute seule à gérer la page, je n’avais plus de temps pour moi, mes pauses au travail, mes soirées après avoir pris soin de ma maison, étaient consacrées à mon activité, jusqu’a me cacher dans les toilettes pour échapper aux pleurs de ma fille, (rire) mais il faut pouvoir trouver  l’équilibre entre sa vie professionnelle, sa vie familiale et ses affaires. Je me suis fixé des horaires pour mes activités, je me suis imposé un temps pour ma fille, pour ma maison, le maître mot c’est l’organisation.

Pour le problème des ressources humaines, vous avez besoin des bonnes personnes  pas des meilleures ;  et c’est la personne en qui vous avez confiance et qui épouse votre vision le reste suivra. Dans un premier temps j’ai commencé seule, après j’ai dû réquisitionner ma sœur pour les livraisons, et quelques temps après j’ai eu un collaborateur. Il ne faut pas se précipiter pour embaucher, il faut commencer soi-même pour bien cerner l’activité et ensuite déléguer. J’en profite aussi pour souligner qu’il faut prendre à leur juste valeur les collaborateurs qui portent avec nous le business et ne pas les considérer comme nos employés, c’est très important pour la culture d’entreprise et la pérennité de notre business.

En ce qui concerne les petits problèmes quotidiens comme les prévisions, la gestion des finances, et autres il faut être très flexible. Pour les prévisions par exemple on pense, surtout dans les débuts pouvoir faire un chiffres d’affaires extraordinaire, mais ce n’est pas toujours le cas.Je me souviens que mon premier stock qui était prévu initialement pour un mois a été écoulé en 3 mois, j’ai dû refaire mes calculs, adapter mes coûts et repenser ma stratégie de vente. Il faut pouvoir toujours s’adapter. Pour la gestion des finances il faut de la rigueur, et surtout une traçabilité, il faut tenir des comptes que ce soit dans des cahiers ou dans des fichiers Excel, cela permet de suivre l’évolution de son activité et d’assurer l’exploitation de son entreprise. On ne devient pas entrepreneur pour prouver aux autres qu’on a réussi, il faut savoir distinguer les bénéficies de l’entreprise de notre bourse personnelle auquel cas on se retrouvera très vite au point zéro.

Niveau concurrence, il faudrait partir sur quelque chose d’original qui nous différencie; cela peut être la courtoisie et l’amabilité avec laquelle on reçoit les clients, ça peut être la qualité de nos produits par rapport à la concurrence, ou encore un service supplémentaire qu’on ne retrouve que chez nous. Comme le disait Jack Ma, fondateur de Alibaba ‘’il faut apprendre de vos concurrents mais jamais les copier’’.

Je termine avec le problème du financement, qui en fait n’en est pas un.En entrepreneuriat, on vous donnera de l’argent à deux grandes conditions : soit vous avez déjà de l’argent (on ne prête qu’à celui qui peut rembourser) dans ce cas le problème de financement n’a pas lieu d’être, soit votre activité est assez mature pour  générer du profit de sorte à pouvoir rembourser sans problème le prêt qu’on vous accordera ; et dans ce deuxième cas de figure il faut de l’expérience, il faut avoir déjà commencé, il faut avoir fait ses preuves, pendant un bon moment. Le conseil que je donne donc à ceux qui attendent le financement avant de commencer c’est de commencer avec ce qu’ils ont ! L’argent ne tombera pas du ciel, réveillez-vous, il faut accepter de commencer petit, mettre en place un plan d’action sur une durée bien précise, ajuster au fur et à mesure, être rigoureux dans sa gestion financière, et surtout ne jamais perdre de vue sa vision. Vous voulez ouvrir un grand restaurant ? Commencez par exemple à livrer des plats au bureau sur commande, vous voulez commencer un commerce qui nécessite 100.000f, commencez avec un seul article, vous le vendrez plus vite en plus ; vous voulez avoir une chaîne télé, commencez par faire des vidéos sur You tube,  vous pouvez arriver à vos fins avec le temps, du courage et de la détermination ! Ça prendra le temps que ça prendra mais vous y arriverez !

H:POURRIEZ-VOUS NOUS EN DIRE UN PEU PLUS SUR BEST LIFE ?

E:Best Life est une association française Loi 1901, à but non lucratif, qui a pour objet la promotion de l’entrepreneuriat auprès des jeunes. Notre siège est à Paris mais nous avons des représentants locaux à Abidjan.

Nous sommes partis du constat que beaucoup de jeunes, surtout chez nous en Afrique, n’ont pas les informations, la formation, le financement et les outils nécessaires pour se lancer dans l’entrepreneuriat.

L’objectif de Best Life est de montrer à tous ces jeunes qu’ils peuvent et doivent prendre en main leur avenir !  Par le biais de notre chaine Best Life TV nous leur apportons tous les outils nécessaires pour se lancer et réussir dans l’entrepreneuriat. Parallèlement à nos émissions nous organisons des séminaires, des ateliers de formation et des conférences. A propos, notre conférence annuelle dénommée OSE  se tiendra ce samedi 23 février 2019 à l’hôtel Palm Club à Abidjan. Nous attendons une centaine de jeunes ! Les inscriptions se font sur la page Facebook de l’association (@Best Life) via notre messagerie privée.

J’invite tous les jeunes qui ont un projet, qui veulent se lancer, ou qui cherchent du travail à participer à cette conférence qui va leur donner un grand coup d’élan dans la réalisation de leurs objectifs!

H:NOUS TERMINONS CETTE ENTREVUE, QUEL EST VOTRE MOT DE FIN ?

E:Je voudrais dire à tous les jeunes, que quelques soient les difficultés auxquels ils seront confrontés, il existe toujours un moyen de contourner ou de résoudre ces difficultés. Cela demandera du temps, des efforts, des sacrifices, des concessions, et bien plus ; mais si vous êtes déterminés à réaliser votre rêve, rien ne pourra vous arrêter !  Apprenez, cherchez, formez-vous, osez, commencez petit, ayez une vision, soyez rigoureux, faites les bons choix et je peux vous assurer que la réussite frappera à votre porte, bien plus tôt que vous ne l’imaginiez ! Je vous remercie.

read more
Articles

Yopougon, une nouvelle étoile s'est levée dans le "COSMOS"

20181029_100025

Si l’on y prête vraiment attention , l’on peut voir que son enseigne rappelle celui du ciel et de ses myriades d’étoiles. Car, c’est bien ce que représente le cosmos: l’univers, le monde, les astres… Cosmos Yopougon (puisque c’est de cela qu’il s’agit), est à n’en point douter la nouvelle étoile qui éclairera la ville d’Abidjan.
Il tardait en effet que la plus grande commune de la Côte d’Ivoire ait un centre commercial à la hauteur de sa grandeur. En effet, avec 290
milliards de francs cfa, Yopougon est le bastion de consommation le plus important d’Abidjan. C’est donc à raison qu’il puisse accueillir enfin son premier centre commercial au standard international.
Cosmos Yopougon s’étale sur 3 hectares de superficie et est situé sur le boulevard principal de la municipalité, ce qui offre un accès aisé aux shoppeurs. En outre, ses 450 places de parking, présentent un ratio idéal pour le plus d’un million d’habitants que compte Yopougon.
Le nouveau Mall n’a rien a envié à ses confrères de Marcory et de Cocody. Les plus grandes boutiques y sont déployant leurs plus beaux atouts. Le fait innovant est sans doute ses boutiques aux prix attractifs ( MAX 15, Bonus tout à 1000f). De quoi ravir toutes les bourses.
max 15
1000F
Si quelque chose a bien fait sourire les internautes, c’est bien le traditionnel Porc au four prisé des habitants de “Poy”; une manière de garder l’identité culturelle de la commune de la joie.
Une autre raison d’aimer Cosmos Yopougon est sans doute le fait qu’il soit dirigé par une femme Pamela Atokouna qui déroule un Cv impressionnant.
Et pour ceux qui l’ignorent encore, non Cosmos ce n’est pas Playce. il ne faut pas commettre cette erreur d’associer deux groupes différents.
Nous on a testé et on a kiffé!!!!!!!!!!
20181029_100234

read more